Dans le cadre de la rétrospective consacrée au nouveau cinéma suisse, nous avons pu voir les œuvres essentielles de cinéastes admirablement concernés par les évolutions de nos sociétés. EntreVues nous proposait également les films d’auteurs qui font le cinéma suisse d’aujourd’hui. Réalisé en 1997 par Jean-Stéphane Bron, Connu de nos services, est un documentaire intéressant sur Claude Muret, un militant qui était lié à plusieurs organisations d’extrême gauche suisse romande dans les années 1960 et 1970. Le film utilise comme matériaux scénaristiques les documents d’époques, notamment les innombrables fiches de renseignements que l’Etat rédigea sur les activité de Muret et de ses amis. Ces derniers, ainsi que le chef de la police qui exerçait durant cette période contestataire - personnage documentaire parfait -, reviennent sur les événements avec nostalgie. Le cinéaste part de ces écrits, des photos et des vidéos de la période militante de Muret pour construire des séquences où les paroles se libèrent avec justesse. Il en résulte un plaisir jubilatoire, mais aussi amère, des protagonistes à réagir sur des actes et des engagements malheureusement utopiques. Ce documentaire engagé permet surtout d’établir un lien intéressant entre le cinéma suisse d’aujourd’hui et de hier.